Mieux innover grâce à la méthode Lego® Serious Play®

Posté par Julie Koffi le 2 mai 2019

 

La méthode Lego® Serious Play®

Devenir plus innovant en jouant aux Lego®

 

 

1996, Danemark. Intérieur jour. LEGO® Group est confronté à des difficultés et cherche à développer une réflexion en interne sur la créativité et la stratégie. Son PDG, Kjeld Kirk Kristiansen (toi qui me lis, si tu trouves un mec avec un nom qui contient davantage de « K » BrainsWatt s’engage à t’envoyer un paquet de Schoko-bons), et deux professeurs à l’International Institute for Management de Lausanne ont l’idée de valoriser la créativité des employés du groupe en leur faisant modéliser leurs idées avec des briques LEGO®. (Techniquement, c’est le moment où vous vous dites qu’heureusement que c’était pas le PDG de Captain Iglo parce que jouer aux Kapla avec des poissons panés c’est sympa mais pas sûr qu’à terme vos salles de réunion sentent la rose.)

 

Bluffé par les excellents résultats obtenus grâce à cette méthode, LEGO® Group décide de créer un laboratoire de recherche destiné à la développer. Pour cela, ils s’associent au MIT et à Imagilab, le laboratoire de recherche en psychologie de l’Université de Lausanne ; c’est vous dire si tout ceci est très sérieux. En 2002, la méthode est commercialisée sous le nom de Lego® Serious Play.

 

En quoi cela peut-il aider mon entreprise à innover ?

 

 

Comme nous l’avons vu dans un précédent article, la plupart des ressources salariées sont sous-exploitées alors que nombreux sont les collaborateurs qui dissimulent en eux des trésors de créativité. Pour une entreprise qui souhaite innover davantage, il est donc primordial de leur donner la parole et de faire confiance à l’intelligence collective, l’une des valeurs en lesquelles nous croyons le plus chez BrainsWatt. Ainsi, nous citions dans notre liste des 9 tips pour être plus innovants une DRH qu’on aime beaucoup et qui disait toujours que pour transformer une entreprise il fallait passer par « la tête, le cœur et les mains » : la méthode Lego® Serious Play, c’est tout ça à la fois.

 

En manipulant les briques et en laissant son imagination vagabonder pour donner forme à ses idées, on connecte les mains au cerveau dont l’hémisphère gauche, analytique, rationnelle, s’allie à l’hémisphère droite, celle de l’imagination et de la créativité. Et paf ! ça fait des Chocapics : de nouvelles idées émergent et on est plongé dans le flow, cet état de concentration bien connu de l’enfant tout entier absorbé par ses jeux et dont la créativité semble ne plus avoir de limite (Nicolas raconte le flow à merveille dans cette vidéo). Mais ce n’est pas tout : en plus de nous connecter à nous-mêmes et à l’enfant en nous, la méthode Lego® Serious Play nous connecte aux autres et de cette belle cohésion naissent tout un tas d’idées innovantes.

 

Bon mais ça consiste quoi, la méthode Lego® Serious Play ?

 

 

Les sessions de travail avec la méthode Lego® Serious Play peuvent se dérouler sur plusieurs heures et jusqu’à deux jours. Elles sont généralement structurées autour de groupes de plus ou moins six personnes et animées par un « facilitateur » (nous y reviendrons).

 

Elles se déroules en plusieurs étapes clairement définies :

  • Tout d’abord, une question individuelle est posée, qui peut-être plus ou moins en lien avec l’entreprise : « qu’est-ce qui booste ma productivité ? », « de quel management ai-je besoin ? », « quel est mon rôle dans la société ? »
  • Ensuite, chacun modélise sa réponse à cette question grâce à des briques LEGO® (oh oui, ce plaisir de plonger les mains dans les lego ! – et c’est un membre de la #teamPlaymo qui vous dit ça)
  • Une fois les constructions terminées (après un temps court et limité, ce qui booste la créativité), chacun montre sa réponse à la question et la décrit. L’important ici est de décrire ce qu’on a construit¸ pas de répondre directement à la question. Le reste du groupe peut poser des questions mais uniquement sur les constructions : sont ainsi évités tous jugements sur les personnes. Il est en effet important que chacun s’implique à toutes les étapes du jeu et que tous fassent preuve de bienveillance.
  • Enfin, le groupe construit un paysage commun d’où découlera une histoire collective qu’il leur faudra inventer.

 

Ses sessions sont une source très riche d’enseignements. Elles permettent à de nouvelles idées d’émerger mais aussi d’en apprendre plus sur les collaborateurs de l’entreprise et de leurs attentes vis-à-vis d’elle ; elles participent à un team building intelligent et permettent à chacun, grâce à la modélisation 3D des idées, à la fois de mieux se faire entendre et de mieux retenir les concepts énoncés grâce à leur visualisation.

 

Et comment on fait pour mettre ça en place ?

 

Il existe aujourd’hui une certification de facilitateur, dont le rôle est d’animer les sessions Lego® Serious Play, de valider les questions posées en ouverture et d’améliorer la communication entre les participants. A aucun moment il ne prend de décision ; son rôle est uniquement de s’assurer que les sessions se déroulent au mieux et permettent l’émergence d’idées, de concepts et d’échanges.

Chez BrainsWatt, vu nos convictions managériales, on était obligé d’ajouter cette compétence à la liste de nos expertises. . On organise donc des ateliers Lego® Serious Play en entreprise, et c’est à chaque fois des moments super enrichissants professionnellement et humainement. Et puis on sait pas vous mais nous, si on nous avait dit il y a quelques années (nombreuses) qu’un jour on jouerait aux Lego® au travail, on en aurait pas cru notre faucon millenium.

 

 

 

Vous souhaitez faire appel à BrainsWatt pour un déploiement chez vous de la méthodologie Lego® Serious Play ? Contactez-nous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok